Vendredi 25 Novembre 2016:
Ce week end à Papendal (Hollande) avait lieu le championnat d’Europe KWF de karaté kyokushinkai, avec près de 400 compétiteurs toutes catégories confondues, avec une grosse représentation des pays de l’est.
C’est la Hollande qui avait été choisie pour organiser les 30ème championnats d’Europe de karaté kyokushinkai, dans le magnifique écrin sportif qu’est le sport centrum de Papendal, qui accueille tout au long de l’année, le gratin des sportifs hollandais.
La récupération des dossards, le 45 pour Léa, la pesée, les contrôles médicaux, ont eu lieu le jeudi en fin d’après-midi, avant d’aller manger à 18h00, horaire inhabituel pour nos combattants, mais commun dans les pays nordiques.
La compétition va démarrer à 13h30, le vendredi après-midi, après les épreuves techniques du kata, qui avait lieu le matin. Pour Léa, l’ensemble de la compétition se déroulera sur le tatami D, ou elle aura le soutien de tout le camp français et notamment de ses parents, mais aussi des instructeurs et du président de son club de Goderville.
 

lEA LE MEVEL VS MILENA MARZEK ( Pologne )

Léa entre dans la compétition en quart de finale, face à une polonaise, après un début de combat hésitant de notre française en raison de l’enjeu, la Godervillaise va prendre les choses en main et dominé le combat, elle va marquer un premier avantage, à mi combat, son adversaire est déstabilisé, elle recule, la confiance est du côté tricolore et  Léa va terminer le combat avant la limite en marquant un second avantage, elle remporte le combat avant la limite, par ippon, on ne pouvait pas rêver meilleure entrée.

lEA LE MEVEL VS Misha van ham ( nederland )


La demie finale s’annonce explosive, face à une favorite du tournoi et Hollandaise de surcroit. La salle est toute acquise à la cause orange, mais Léa va réaliser un très beau combat, bien en jambe, extrêmement mobile, vive, avec une meilleure condition physique, La double championne de France impose son karaté dans cette demie finale, la combattante néerlandaise, n’arrive pas à cadrer la Française, qui sans marquer d’avantage décisif, va remporter le combat par décision arbitral 4/1 aux drapeaux, et se propulser en finale.

Lea LE MEVEL VS MARTINA KUBIC.

La finale va l’opposer à une combattante polonaise, les combattantes sont de niveau égal, mais un combat, est toujours indécis et celui-là, va nous réserver son lot de (mauvaise) surprise. Lea entre bien dans son combat, les deux combattantes se rendent coup pour coup, avant que Léa ne se blesse, en reposant le pied, elle se tord la cheville, le combat est interrompu, le médecin va remettre la Godervllaise sur pied, mais le rythme n’est plus le même, et Lea est handicapée, elle recule, et sur une magnifique technique de Mawashi Geri à la tête la polonaise Martina Kubic , va mettre KO, Lea , dommage que cette blessure ait gâché la finale, mais c’est la dure loi du sport, et à ce niveau la moindre défaillance physique est exploité par l’adversaire.

lea le mevel vice-championne d'europe.

Un grand bravo à Léa qui affichait un très beau sourire, en montant sur la deuxième marche du podium européen, le 1er pour elle, et le 7ème en 7 ans pour le club de Goderville, (2 médailles d’or, 2 d’argent et 3 de bronze). Merci aux spectateurs qui ont accompagnés et soutenues Léa ( Nathalie L, Laurent P, Nathalie R, aux parents de Léa, aux instructeurs Marc L & Christelle, et à Eric pour l'arbitrage ).